Pour consulter en ligne la revue JDSAM n°27 (décembre 2020)       Pour vous abonner et recevoir la revue trimestrielle

Éditorial

L’institut droit et santé s’intéresse depuis longtemps aux problématiques liées au handicap et à la dépendance. Un précédent colloque avait d’ailleurs été l’occasion de recevoir Madame Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie dans le gouvernement Ayrault, afin de présenter la loi qu’elle a portée du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement. De nombreuses autres manifestations ont par ailleurs été consacrées à la prise en charge du handicap.
A l’aube de la création d’une cinquième branche de la Sécurité Sociale, ce sujet s’est donc imposé pour constituer le dossier thématique du nouveau numéro du Journal de Droit de la Santé et de l’Assurance Maladie.
Ce dossier a été réalisé en partenariat avec le Think Tank LISA, Laboratoire d’Idées Santé Autonomie. Il entend refléter les riches échanges intervenus à l’occasion de l’organisation de cinq Webinaires organisés par LISA avant l’été 2020. Le dossier est également enrichi de différents articles de spécialistes du sujet.
Cette cinquième branche de la Sécurité Sociale, attendue depuis longtemps, a récemment pu voir le jour, la Covid ayant d’ailleurs joué un rôle de révélateur et d’accélérateur en mettant en évidence les difficultés de gestion humaine et financière des personnes en état de dépendance.
Il faut ici saluer l’esprit de cette réforme qui entend offrir une réflexion globale sur la prise en charge de toutes les formes de handicap que celui-ci soit lié à l’âge ou d’origine accidentelle. Il est à ce titre heureux qu’ait été abandonnée l’idée de la création d’une branche de la sécurité sociale consacrée à la « dépendance », ce concept renvoyant trop exclusivement à la prise en charge des personnes avancées en âge. Le choix de dénomination d’une branche « autonomie » permet au contraire une réflexion globale sur les problématiques du grand âge et du handicap.
Si les grandes lignes directrices de la création de cette cinquième branche ont été données, devront évidemment être précisées les modalités d’organisation, de gouvernance et de financement de celle-ci. Devra également être définie la place de l’assurance privée dans le dispositif de prise en charge de la perte d’autonomie afin de veiller à une bonne articulation des dispositifs de financement public et privé. Une réflexion devra également être menée sur l’organisation territoriale des moyens alloués. Il importera également de valoriser et d’intégrer les dispositifs de prévention, émanant tant des acteurs publics que des acteurs privés, les assureurs entendant ici jouer un rôle majeur.
Tous ces sujets seront abordés et discutés dans le dossier thématique de ce nouveau numéro du Journal de Droit de la Santé et de l’Assurance Maladie dont nous vous souhaitons une agréable lecture.

 

Lydia Morlet-Haïdara

SOMMAIRE

 

Éditorial

Lydia Morlet-Haïdara

Interview

Marie-Anne Montchamp

Dossier thématique

La création d’une 5ème branche comme fondement d’une nouvelle politique de l’autonomie

Dossier coordonné par Philippe Coursier
– La révolution de l’autonomie, Stéphane Le Bouler
– Vers une « 5ème branche » de la Sécurité sociale ?, Philippe Coursier
– Dépendance : une promesse crépusculaire... en attendant des réponses plus concrètes, Jean-Marc Boyer
– Information sur le DU Silver Economie de l’Université de Paris

Chroniques

1 – Organisation sanitaire, politiques de santé
– Prise en charge des personnes âgées : un révélateur des paradoxes de l’évolution du système de santé et d’assurance maladie français, Pierre-Henri Bréchat & Didier Castiel
2 – Droits des malades et bioéthique
– Bien-fondé d’une décision de police sanitaire interdisant un essai clinique : rappel à l’ordre
en période de COVID 19
, Olivier Saumon & Jean-François Laigneau
3 – Etablissements de santé et médico-sociaux
– L’article 42 du PLFSS 2021 : la réforme de l’isolement et de la contention dans les soins sans consentement et ses conséquences pour les établissements de santé mentale, Bruno Ramdjee & Antoine Pelissolo
4 – Produits de santé
– Cannabidiol (CBD) : le principe de libre circulation prime en l’absence d’effets néfastes pour la santé scientifiquement avérés, Laura Chevreau
5 – Assurances des activités de santé, responsabilité et indemnisation
– L’expertise en Santé : Pourquoi ? Comment ? Perspectives ?, Mary-Hélène Bernard
– Vers la création d’un régime spécial de responsabilité du fait de l’intelligence artificielle, Timothy James
6 – Propriété intellectuelle et concurrence
Droit des marques, Caroline Le Goffic
Droit de la concurrence, Caroline Carreau
7 – Financement et fiscalité
– Cotisations sociales et impositions de toutes natures dans la politique sanitaire et sociale : repères sur l’évolution de la jurisprudence constitutionnelle, Rémi Pellet
8 – Travail et risques professionnels
– De la reconnaissance des maladies professionnelles en période de « crise sanitaire Covid-19 », Philippe Coursier
9 – Droit pénal de la santé
– Les nouveaux défis des professionnels de santé – à propos de la loi n° 2020-936 du 30 juillet 2020 luttant contre les violences au sein du couple, Ana Zelcevic-Duhamel
10 – Assurance maladie obligatoire et complémentaire
– Le droit commun de l’assurance maladie face à l’état d’urgence sanitaire, Céline Roux
11 – Environnement et santé
– Protection de l’environnement et protection de la santé humaine, deux objectifs conflictuels aux temps de la pandémie de la COVID-19 : focus sur les essais de médicaments à usage humain contenant des organismes génétiquement modifiés ou consistant en de tels organismes, Laura Chevreau

Nouvelles de l’étranger

Utilisation des applications mobiles pour lutter contre la pandémie de COVID 19: la protection des données dans une perspective comparée, Fernando Aith & Ana Luisa P. A. Romão

Varia

– L’intermédiation algorithmique en santé : l’exemple des plateformes de rendez-vous en ligne, Sylvie Ratier

Rédaction